www.mairie-lelamentin.com > Un 1er salon pour l’horticulture

Entrez un mot-clé
Rechercher
Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

Un 1er salon pour l'horticulture

L'Espace Mahault accueille samedi 26 et dimanche 27 novembre de 8h à 17h la toute 1ère édition du salon de l'horticulture organisé par l'A3P2FM (Association des Producteurs Professionnels de Plantes Fleurs et Feuillages de la Martinique). Une initiative pour en savoir plus sur le travail de ces professionnels en contact permanent avec la nature...

Actuellement, la production horticole est répartie sur 105 hectares et représente 80 producteurs en Martinique. Par production horticole, il faut comprendre les potées de plantes fleuries et de plantes vertes, les fleurs, les feuillages, les plants fruitiers et maraîchers. Une production jusqu'à présent essentiellement écoulée auprès des jardineries, des grandes et moyennes surfaces et sur les marchés de proximité et dans une moindre mesure sur le marche touristique et à l'exportation. En septembre 2009, les producteurs horticoles ont confirmé leur volonté de se regrouper en créant l'A3P2FM, Association des Producteurs Professionnels de Plantes Fleurs et Feuillages de la Martinique. Avec ce 1er salon de l'horticulture les samedi 26 et dimanche 27 novembre de 8h à 17h à l'Espace Mahault au Lamentin, les horticulteurs veulent mettre en lumière leur activité.

« Ce qu'il y a de mieux pour la Martinique, l'île aux fleurs... »

« Avec ce salon, nous voulons montrer la diversité de nos productions, notre savoir-faire » explique Tania Augustine, la présidente de l'A3P2FM. « De plus, les horticulteurs ne pouvaient rester inactifs face à la problématique de l'écoulement de leur production. Que ce soit pour les plantes vertes ou fleuries, les plants maraîchers et fruitiers, le problème d'écoulement de nos produits est manifeste. L'horticulture connaît les mêmes difficultés que toutes les filières agricoles. Aujourd'hui, il est impératif pour nous de se battre pour reconquérir des marchés et surtout le grand public. Dans ce que nous proposons, il est bon de savoir que la quantité et la qualité sont de plus en plus travaillées, car nous voulons ce qu'il y a de mieux pour la Martinique, l'île aux fleurs. »

Comme bien des secteurs d'activité, les métiers du monde agricole sont aussi frappés par la crise de la vocation. Mais il semble que l'horticulture tienne encore la corde...

« L'horticulture a de l'avenir... » poursuit Tania Augustine. « Ce métier demande de la patience, de la méthodologie, mais surtout de la connaissance et de l'amour et nous pouvons dire qu'il continue d'attirer des jeunes. »

Afin de familiariser le plus grand nombre avec l'horticulture, le salon fera l'objet d'une journée spéciale le vendredi 25 novembre. En effet, ce jour-là, a été mis en place un programme de visite pour les personnes âgées et les personnes handicapées de l'OMASS, les professionnels de l'aménagement, ainsi que pour les scolaires.

Samedi 26 et dimanche 27 novembre, le salon est ouvert à tous et l'entrée est gratuite. L'Espace Mahault fera l'objet d'un aménagement grandeur nature mettant en valeur le potentiel des exposants. Renseignements au 0696-80-59-74 ou au 0696-45-66-90.
Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009