www.mairie-lelamentin.com > Suite au séisme du 12 janvier, la solidarité avec Haïti se poursuit...

Entrez un mot-clé
Rechercher

Vos demandes d'actes d'état civi

Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

Service public
 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

Suite au séisme du 12 janvier, la solidarité avec Haïti se poursuit...

Etre attentif aux autres, faire preuve d'entraide, penser Caraïbe, tels sont les principaux marqueurs de l'esprit de solidarité que Pierre Samot a choisi de faire mettre en œuvre par la ville du Lamentin. En droite ligne de cet état d’esprit, la municipalité a voté une première aide aux villes de Carrefour et de Gressier avec lesquelles elle avait des projets de développement de liens de coopération. D'autres actions devraient suivre au cours de l’année, comme un déplacement dans les prochains mois pour une mission d'évaluation en Haïti conduite par la Ville du Lamentin.

Etre attentif aux autres, faire preuve d'entraide, penser Caraïbe, tels sont les principaux marqueurs de l'esprit de solidarité que Pierre Samot a choisi de faire mettre en œuvre par la ville du Lamentin. En droite ligne de cet état d'esprit, la municipalité a voté une première aide aux villes de Carrefour et de Gressier avec lesquelles elle avait des projets de développement de liens de coopération. D'autres actions devraient suivre au cours de l'année, comme un déplacement dans les prochains mois pour une mission d'évaluation en Haïti conduite par la Ville du Lamentin.
En avril 2009, le maire du Lamentin s'est rendu en Haïti, accompagné d'une délégation de professionnels. Deux objectifs ont motivé ce déplacement, à savoir inaugurer l'Institut Aimé Césaire et initier un partenariat avec diverses communes et en particulier les villes de Carrefour et de Gressier. Cette nouvelle coopération solidaire devait progressivement s'installer. Le 12 janvier 2010, les circonstances catastrophiques ont accéléré le processus. Aussi, l'intention est devenue action urgente, tout d'abord, puis, action pérenne et fraternelle.

Une entraide immédiate

La première réponse a été la  mise en place par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) d'une collecte de dons. En quelques jours, plusieurs tonnes de denrées et produits divers ont été envoyées par fret aérien et par bateau.
Les lamentinoises et les lamentinois ont été généreux en eau minérale, savon, couches, produits hygiéniques, petits pots, lait en poudre, brosses à dent,… Ils ont ainsi répondu aux premiers besoins de l’orphelinat « Christian’s Mission » situé à Carrefour. Le conseil municipal du Lamentin du 28 janvier a voté à l’unanimité l’attribution d’une subvention de 20 000 euros afin de contribuer à l'aide en Haïti.
Cette somme a permis au CCAS de faire l’acquisition de 5 000 euros de petit matériel médical. Les deux villes partenaires ont bénéficié de 15 000 euros pour parer à diverses urgences.

Une entraide pérenne et fraternelle

Yvon Jérôme, Maire de Carrefour et Estenval Valcius, Maire de Gressier sont venus, fin mars, participer aux travaux de la Conférence Internationale des Villes et Régions du Monde pour Haïti. Pierre Samot s’est longuement entretenu avec eux et a ainsi confirmé la volonté de la Ville du Lamentin de poursuivre son engagement solidaire envers ces deux communes.

Carrefour, située dans le sud de Port-au-Prince est parmi les communes les plus touchées par le tremblement de terre. Selon le bilan de la direction de la Protection Civile, 12 000 morts ou portés disparus et environ 94 000 blessés ont été recensés sur 300 000 habitants. Plus de plus de 100 000 habitations ont été détruites.  A Gressier, ville de 25 000 habitants également située dans l'arrondissement de Port-au-Prince, les besoins sont tout aussi importants. Un récent état de la situation faisait part de nombreuses difficultés rencontrées dans la gestion post-séisme, malgré les efforts de la communauté internationale.

Enfin, deux autres maires haïtiens venus pour la conférence Emmanuel Augustin, Maire de Vallières (Nord-Est, 25 000 habitants) et Giordans J. Coq, Maire de Saint-Michel d’Alalalase (Nord, 140 000 habitants) ont visité les ateliers municipaux situés à Petit-Manoir.

Cette visite leur a permis de découvrir les moyens déployés au Lamentin en manière d’aménagement du territoire, de gestion des infrastructures et les dispositifs mis en place dans le domaine de la prévention. D'autres actions devraient suivre au cours de l’année, comme un déplacement dans les prochains mois pour une mission d'évaluation en Haïti conduite par la Ville du Lamentin.

Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009