www.mairie-lelamentin.com > Des étrennes pour les enfants défavorisés de Carrefour

Entrez un mot-clé
Rechercher
Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

Avec les remerciements des enfants de Carrefour...

Les enfants défavorisés du centre d’accueil de la ville de Carrefour en Haïti ont bien reçu le lundi 24 janvier les étrennes collectés en novembre dernier et offert par les lamentinois et les martiniquais. Une générosité qui a été largement saluée et remerciée… Ce fut aussi l’occasion pour Pierre Samot, maire du Lamentin, et, Yvon Jérôme, maire de Carrefour d’officialiser leur volonté d’un partenariat concret entre leurs deux villes.
C’est un véritable moment de joie qu’ont connu le lundi 24 janvier les enfants défavorisés du centre d’accueil de la ville de Carrefour en Haïti. La joie que connaît tout enfant heureux de recevoir un cadeau... Dans le cas présent, les étrennes qui leur ont été offert sont le fruit de la générosité exprimée par les lamentinois et les martiniquais d’une manière générale lors de la collecte de jouets organisée par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) du Lamentin. Une opération qui a reçu l’aide précieuse du Rotary Club du Lamentin, mais aussi du Conseil Communal de la Jeunesse Lamentinoise (CCJL).
Pour comprendre l’aboutissement de ce qui s’est passé en Haïti, il faut revenir en avril 2009 lors d’une rencontre entre le maire du Lamentin Pierre Samot et Yvon Jérôme, son homologue de Carrefour, commune de l'arrondissement de la capitale Port-au-Prince. Suite à leurs discussions, les deux premiers magistrats envisagent de poser les premières bases d'une relation d'échanges constructifs. Une démarche qui fait suite au choix depuis de nombreuses années de la ville du Lamentin de développer un fort partenariat, basé sur la solidarité, avec d'autres villes de la Caraïbe. Les plans des deux maires ont été quelque peu contrecarrés par le terrible séisme du 12 janvier 2010, tout en faisant apparaître encore plus évidente la nécessité d’une aide, d’un soutien.

Officialiser une volonté commune

Le résultat, c’est cette grande collecte de jouets et de dons en numéraire organisée en novembre et décembre 2010 par le CCAS pour offrir un vrai noël aux enfants défavorisés du centre de Carrefour. Au final, ce sont plus de 2 000 jouets qui ont été recueillis et 4 000 euros de dons en numéraires, confirmation de la générosité des lamentinois et des martiniquais.
Dans un premier temps, ces jouets devaient être remis aux enfants pour Noël. Bien qu’ayant quitté la Martinique et pris la mer depuis début décembre, le conteneur des jouets n’a pu arriver dans les délais prévus cause notamment de difficultés administratives. Il a enfin pu être récupéré quelques jours avant la date prévue pour la distribution. Pour rencontrer les enfants et procéder à la distribution des jouets, le Maire du Lamentin a séjourné en Haïti avec une délégation composée de Ghislaine Vroust, présidente du CCAS et Georges Larcher, représentant du Rotary Club du Lamentin.

C’est une véritable fête à laquelle les petits haïtiens ont eu droit. Une distribution d’étrennes chaleureusement saluée par Frère Jeff Desruisseaux, directeur exécutif de ce centre qui accueille 400 enfants. Il n’a pas manqué de remercier tous ceux qui se sont impliqués dans cette initiative, la reconnaissant comme étant particulièrement profitable au niveau humain pour la reconstruction de ses protégés.

De plus, ce ne sont pas seulement les enfants du centre qui ont pu profiter de la fête et des étrennes, mais également ceux de d’autres orphelinats de Carrefour. Retenu hors du pays, l’ambassadeur de France en Haïti était représenté par Marité Trolliet, attachée à la coopération. Elle a ainsi pu prendre la pleine mesure de la volonté des deux magistrats d’entamer un processus de collaboration entre leurs deux cités.

Cette cérémonie de distribution d’étrennes fut donc également pour les deux édiles l’occasion d’officialiser par des lettres d’intention leur volonté commune d’entamer une démarche de partenariat. Une démarche qui laisse augurer d’autres actions dans l’avenir entre les deux villes.

A noter qu’au cours de ce déplacement le maire du Lamentin a pu prendre l’ampleur du séisme qui a frappé Haïti dans les rues du centre de Port-au-Prince (notamment le champ de Mars où se trouve le palais présidentiel et la cathédrale complètement détruite) ou encore les responsables du centre de la Croix-Rouge canadienne à Carrefour, gérant un centre de soins du choléra. Yvon Jérôme lui a fait découvrir les avancées du chantier de la construction d’un marché public dont la livraison est prévue en mai prochain.

Un environnement sûr
Préparer aux enfants un avenir
productif et fructueux, tel est l’une des préoccupations du centre d’accueil de Carrefour que dirige Jeff Desruisseaux.
Pour cela, le centre travaille étroitement avec l'UNICEF pour réunir les familles et s'assurer que les enfants sans parents aient un environnement sûr et sain. Pour cela, le centre permet de les prendre en charge, de loger, de nourrir et donner une éducation et des repères à tous ces jeunes. Mais le centre n’étant pas une fin en soi, le principal objectif est surtout de leur redonner une famille dans une famille à laquelle il est possible d’apporter une aide.

 Se reconstruire grâce au hip-hop
Au cours de la fête, un groupe a fait partie de l'animation et a particulièrement attiré l'attention. Il s'appelle « cœur à cœur » et ses prestations ont plu.
Composé d'une dizaine de garçons, le genre musical de prédilection de ce groupe, c'est le rap avec comme point commun pour ces membres d'avoir tous été séparés de leurs parents lors du séisme du 12 janvier 2010.
La solution trouvée par ces jeunes, c'est tout d'abord de ne pas rester inactifs, de tout faire pour s'en sortir, d'avoir toujours espoir en l'avenir, grâce au hip-hop. C'est pour cela, que le texte d'une des chansons qu'ils ont interprété est un appel à encourager les haïtiens à bien faire les choses et surtout à s'unir pour reconstruire tous ensemble leur pays. Une belle leçon d'optimisme donnée par ces jeunes à leurs compatriotes, mais aussi aux jeunes du monde entier...

Des étrennes pour les enfants défavorisés de Carrefour

Débutée en novembre dernier, l'opération de collecte d'étrennes aux enfants défavorisés du centre d'accueil de la ville de Carrefour en Haïti organisé par le CCAS du Lamentin arrive ce lundi 24 janvier à son terme avec la remise de ces dons. A cette occasion, Pierre Samot, maire du Lamentin qui a effectué le déplacement en Haïti, et Yvon Jérôme, maire de Carrefour, vont procéder à l'annonce officielle sur leur volonté d'entamer une démarche de partenariat mise sur les rails depuis avril 2009.

Depuis de nombreuses années, la ville du Lamentin a choisi de développer un fort partenariat, basé sur la solidarité, avec d'autres villes de la Caraïbe. Ainsi en 2009, les premières bases d'une relation d'échanges constructifs ont été posées par Pierre Samot, le Maire du Lamentin avec Yvon Jérôme, son homologue de Carrefour en Haïti. Carrefour est une commune  située dans le département de l'Ouest et dans l'arrondissement de Port-au-Prince. Forte de plus de 450 000 habitants, Carrefour fait partie de la conurbation formée autour de la capitale.

Les deux maires envisageaient de mettre en place un cadre d'entraide entre leurs deux villes. Le séisme du 12 janvier 2010 a quelque peu changé ces orientations. Mais il a rendu encore plus nécessaire l'engagement des villes dans l'action de soutien.

S'échapper d'un quotidien difficile...

Ainsi, au cours des mois de novembre et décembre 2010, le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) du Lamentin a organisé une opération de solidarité en partenariat avec le Conseil Communal de la Jeunesse Lamentinoise (CCJL), le Rotary club du Lamentin, la communauté éducative lamentinoise, les écoliers et les enfants des crèches de la ville et la population martiniquaise.

Il s'agit d'une grande collecte de jouets et de dons en numéraires pour offrir un vrai noël aux enfants de Carrefour, et en particulier à ceux de la section du... Lamentin. L'objectif était, l'espace d'un instant, de leur permettre de s'échapper d'un quotidien difficile, en vivant quelques moments en pays d'enfance. Objectif qui est plus que jamais d'actualité...

Yvon Jérôme a accueilli cette démarche avec espoir et satisfaction. Pour rencontrer les enfants et procéder à la distribution des jouets, une délégation d'élus municipaux devait se rendre en Haïti au mois décembre 2010. Compte tenu des difficultés face aux nombreuses formalités administratives à accomplir, le conteneur n'a pu arriver dans les délais prévus. Finalement, il a pu être acheminé en Haïti. Ce sont plus de 2 000 jouets qui ont été acheminés à Carrefour, ainsi que 4 000 euros de dons en numéraires collectés auprès des lamentinois et des martiniquais.

C'est donc ce lundi 24 janvier 2011 à 10h au centre d'accueil de Carrefour en Haïti, institution pour enfants défavorisés, que se fera la distribution de ce qu'il convient maintenant d'appeler des étrennes. Cette distribution est prévue en présence de Didier Le Bret, ambassadeur de France en Haïti, de Ghislaine Vroust, présidente du CCAS du Lamentin et de nombreuses personnalités haïtiennes. A cette occasion, les deux maires feront une annonce officielle sur leur volonté commune d'entamer une démarche de partenariat.

Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009