www.mairie-lelamentin.com > Conseil municipal exceptionnel du 14 mai

Entrez un mot-clé
Rechercher

Vos demandes d'actes d'état civi

Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

Service public
 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

Conseil municipal exceptionnel du 14 mai

La demande d’arrêté de catastrophe naturelle adoptée à l’unanimité
Les élus du Lamentin sont se réunis le jeudi 14 mai en conseil municipal extraordinaire. A l’ordre du jour, faire le point suite aux intempéries ayant touché la Ville les 4 et 5 mai dernier, et, surtout voter la résolution permettant de solliciter des services de l’Etat, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sur le territoire de la Ville. Une résolution qui a été adoptée par les élus à l’unanimité.

Le Lamentin a été particulièrement touché par les intempéries dans la nuit du 4 et la journée du 5 mai, entraînant des désordres touchant tant les administrés que le domaine communal.
D’où l’activation immédiate de la cellule de crise installée dans les locaux des services techniques à Petit-Manoir pour faire face à la situation, tenter de pallier au plus tôt les conséquences de cette catastrophe et venir en aide à la population sinistrée.
Afin de palier les coupures d’eau, la Ville a mis en place en collaboration avec les sapeurs-pompiers du Lamentin 9 citernes souples de 10 m3 en priorité dans les établissements scolaires confrontés à cette difficulté (les lycées Acajou I et II, les écoles maternelles d’Acajou et de la Plaine de Petit-Manoir, le groupe scolaire Pierre-Zobda Quitman, le collège Edouard Glissant de Place d’Armes, l’école élémentaire de Place d’Armes, l’école primaire de Pelletier et l’ADAPEI à Pelletier).
A cela, il faut ajouter les rotations avec les citernes mobiles, notamment dans les résidences Lauréat et Morne Pavillon.
Suite à ces événements exceptionnels, Le Maire Pierre Samot a convoqué jeudi 14 Mai 2009 un conseil municipal extraordinaire.
Celui-ci avait pour objectif de faire le point sur la situation et de se prononcer sur la sollicitation des services de l’Etat de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle sur le territoire du Lamentin.
Une reconnaissance qui permettra par ailleurs d’indemniser les biens assurés et d’aider les victimes en faisant jouer la solidarité nationale.

Une réflexion plus que jamais nécessaire sur le centre commercial Place d'Armes

Claudie Vétro, adjointe au Maire, déléguée à l’animation économique et touristique, a mis en avant l’importance de l’aspect économique dans cette situation.
C’est d’ailleurs pour cela que dès le jeudi 7 mai, le centre commercial de Place d’Armes a reçu la visite d’une délégation de la mairie emmenée par le premier adjoint Philippe Edmond-Mariette, l’adjointe au Maire en charge de la sécurité Judith Laborieux et la Directrice de Cabinet Joëlle Salvin afin de faire un état des lieux.
« Une réflexion est plus que jamais nécessaire sur le centre commercial Place d’Armes, vu l’importance de ce site » a conclu Claudie Vétro. Une proposition de recherche de solutions qui a été confirmée par Le Maire.
Ainsi, à ce jour, on recense sur Le Lamentin 66 entreprises ayant déposé une déclaration de sinistre.
Des entreprises qui sont majoritairement installées au centre commercial Place d’Armes (53) et vers la Lézarde, mais aussi des agriculteurs de Sarrault, de Plaisance, de Petite-Rivière.
Au total, ce sont plus de 11 millions d’euros de dommages qui ont été recensés sur Le Lamentin et près de 800 emplois concernés par les conséquences de ces intempéries.
De son côté, Ghislaine Vroust, adjointe au Maire et présidente du CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) a précisé que plus de 140 doléances avaient été recensées. Le CCAS qui s’active afin de ficeler rapidement les dossiers et ainsi bénéficier d’un maximum d’aides.

Un vote à l'unanimité

La situation de la caserne des pompiers installés dans l'ancienne école maternelle de Place d'Armes et envahi par l'eau a été évoquée.
« C'est la première fois que nous avons à constater un tel phénomène » a précisé Le Maire qui a rappelé que les services de secours sont du ressort du Conseil Général.
Il a également fait un rappel sur la genèse de la situation des pompiers du Lamentin installés dans l'urgence et de manière provisoire à Place d'Armes suite à la dégradation de leur ancienne caserne du bourg.
Des pompiers qui sont en attente de leur nouveau casernement à Mangot-Vulcin sur un site de 1,2 hectare mis à disposition à titre gracieux par la ville du Lamentin depuis déjà quatre ans.
La bonne nouvelle dans cet état des lieux est venue d'Omer Murté, président de l'office des sports, qui a signalé le coup de main donné par des jeunes à Place d'Armes pour nettoyer les maisons de sinistrés.
La discussion épuisée, c'est à l'unanimité que le conseil municipal a adopté la décision de demande auprès de l'Etat de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle sur le territoire du Lamentin.
A noter que Le Maire du Lamentin continue d'inviter les agriculteurs, les artisans, les commerçants, les industriels, les marins-pêcheurs, les professionnels libéraux, et les chefs d'entreprise qui ont subi des dégâts suite à ces intempéries, à se rapprocher du Service Animation Economique à l'ex-hôtel de ville du Lamentin afin d'évaluer les dommages.
Ce service est joignable au 0596-66-68-36.
Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009