www.mairie-lelamentin.com > Conseil des enfants

Jeunesse et éducation
Education et enseignement
Accueil périscolaire
Les établissements scolaires
Calendrier scolaire
Inscriptions
Petite enfance
Crèches
Assistantes maternelles
Comme chez soi
Conseil des enfants
Service Animation Caisse des Ecoles
Restauration scolaire et garderie
Jeunesse vie associative
Vieillir heureux
Entrez un mot-clé
Rechercher
Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

Conseil Municipal des Enfants
Un conseil de jeunes mixte (préadolescents et adolescents) comptant 39 titulaires et 39 suppléants élus pour deux ans par les autres jeunes de la même tranche d’âge est installée et géré par le service JVA.
Cette action a pour but de donner la parole aux jeunes, de les familiariser aux institutions publiques, de les initier à l’élaboration de projet et à des valeurs sociales (citoyenneté et démocratie notamment).

Pour faire partie du conseil, les jeunes garçons et filles doivent :
- Avoir  9 à 11ans (Collège Préadolescents) et 12 à 16 ans (Collège Adolescents)
- Habiter la commune,
- Etre préalablement inscrit sur une « liste électorale spéciale jeunes de 12/16ans » (mise à jour au cours du 2ème semestre de l’année) et fréquenter une école primaire de la ville (enfants 9-11ans).
- Faire acte de candidature pour l’un des 3 cantons (au secteur) celui du domicile des parents (collège adolescents) ou pour représenter son école primaire (collège préadolescent).
- Etre élu sur l’une des listes présentées dans les différents secteurs (filles et garçons à parité).

L’élection a lieu en début d’année (tous les 2 ans) au scrutin proportionnel de liste à un tour. Chaque liste doit-être représentative des garçons et filles originaires d’au moins 3 quartiers d’un même secteur.
Les membres du Conseil Communal de la Jeunesse Lamentinoise (CCJL) désignent en leur sein un maire-Junior, des jeunes adjoints, des commissions et peuvent représenter la jeunesse Lamentinoise à l’extérieur (regroupements locaux, nationaux ou internationaux) en étant affilié à différents réseaux (ANACEJ, Junior-associations, CRIJ, UE, …) ;
Des juniors-associations créées à l’initiative du conseil de jeunes et ayant le label du réseau national sont parrainés par la ville et suivis par le service Jeunesse Vie Associative. Elles se développent progressivement, des partenaires identifiés dans les quartiers (agent médiations, associations des quartiers, contrat local de sécurité…) rejoignent le dispositif peu à peu.

A propos du CCJL

Date de création, désignation du conseil ?
Créé en Janvier 2003, notre conseil s’intitule "Conseil Communal de la Jeunesse Lamentinoise"  (CCJL).

Nombre d’élus jeunes titulaires ? Suppléants ?
Notre conseil est composé de 39 élus titulaires et 39 suppléants.

Quelle parité filles-garçons dans le conseil ?
Notre conseil compte 24 filles et 15 garçons répartis dans 2 collèges mixtes.

Quelle tranche d’âge ?
Pourquoi ce choix ?

Pour le collège adolescent : 12/16 ans
Pour le collège préadolescent : 9/11 ans
Il est important d’initier les Préados et Ados le plus tôt que possible à la vie citoyenne.

Quel mode de désignation des jeunes ?
Élection ? Volontariat ? Tirage au sort ? Autre ?
Pourquoi ce choix ?

Le mode choisi par la collectivité est l’élection.
Ce mode de désignation est déjà une animation éducative, elle marque le jeune et son entourage

Quels jeunes sont concernés par ce dispositif de participation à la vie locale ?
Tous les jeunes de la ville répondant aux critères de choix :
- Age 
- Adresse 
- Classe éventuellement (pour les 9/11ans scolarisés à l’école primaire)

Quel(s) adulte(s) accompagnateur(s) ?
Animateur (nombre) ? Bénévole ? Salarié ? Professionnel ? Autre ?

Un animateur territorial référent coordonne les actions du conseil avec l’aide de 3 accompagnateurs formés par l’ANACEJ.
Un élu référent « jeunesse» pour faire la liaison avec le conseil municipal Sénior.

Un comité de pilotage avec des personnes ressources telles que : 
- L’Inspectrice de l’éducation nationale, un juriste, un ancien jeune du CCJL, un professionnel de l’animation, un administratif, un représentant d’association, un représentant de l’institution CAF, une historienne et une enseignante. 

Lieu de réunion du conseil ?
Les différentes réunions se font au sein de la collectivité  et ses satellites

Quel service de rattachement au sein de la collectivité ?
Pourquoi ce choix ?

Le Service Jeunesse Vie Associative est le service de rattachement.
Ce service à un projet de service dans lequel cette action est inscrite. Il est l’opérateur potentiel d’une politique jeunesse plus globale.

Quelle forme ?
Par quartiers ? Par arrondissements ? Autre ?
Pourquoi ce choix ?

Les jeunes s’inscrivent et proposent des listes par canton
Ce choix permet d’aboutir à une liste de jeunes élus représentatrice de l’ensemble des quartiers du territoire.

Quelle organisation ?
Par commissions thématiques ? Par commissions d’âges ? Par groupes de projets ? Organisation mixte ? Autre ?
Pourquoi ce choix ?

Nos jeunes travaillent par commision, il y a 3 pour les ados : Cadre de vie et santé, Sport-Culture-Loisirs, Nouvelles Technologies
Et 1 « spéciale préadolescent »qui regroupent les 12 élus des écoles primaires

Cela permet aux jeunes d’être plus efficace dans le travail de sous groupe et de travailler sur le débat, la concertation et surtout de partager les idées communes sur les choix des projets.

Quel budget disponible (fonctionnement, projets…) ?
En fonction des projets, il n’y a pas de budget type. 

Quelques questions supplémentaires

Quels projets phares ? (préciser les mandatures)
2005 : 
-  La journée de la jeunesse en partenariat avec les jeunes du conseil départemental qui avait pour objectif de redorer l’image des jeunes.

- Participation des jeunes sur la réflexion pour la réhabilitation du marché local

2006 
- Proposition sur la commémoration des victimes du crash : proposition de plantation de 15 palmiers au rond point de la ville, représentant 15 lamentinois disparus dans le crash du 16 août. 
- Réalisation d’une pièce de théâtre. 
-  Organisation d’une journée sur l’alcool et la drogue et interprétation de la dite pièce de théâtre. 
-  Participation à la présentation du projet de ville n°2 
-  Participation à la promotion d’un concours d’affiche sur le thème « célébrer la paix » avec le LION’S CLUB. 
-  Projet d’action citoyenne : Echange avec des jeunes DOMINIQUAIS et rencontre avec les institutions anglophones.

Quels outils de communication propres au conseil ?
Le journal interne et externe et le site internet de la ville

Quelles échéances au calendrier 2005 ?

Le conseil a-t-il évolué depuis sa création ?
Quelles évolutions ?

Aux niveau des mentalités
- Un peu, par la reconnaissance des capacités d’implication des jeunes dans la vie de leur Cité par les élus 
- La prise de conscience des jeunes eux-mêmes sur les résultats de leurs investissements dans leur ville.

Aux niveau des comportements
- Sur l’assiduité des jeunes au sein du conseil

Aux niveau des modalités de choix
- Au départ un collège unique, depuis 2006, 2 collège (Ados et Préados par nécessité pédagogique). 

Quels liens entre les jeunes du conseil et les autres jeunes de la ville ?
Les jeunes du conseil consultent et discutent avec les jeunes de leur secteur sur ce qui se fait et se fera. Ils notent leur avis et en parlent dans leur plénière pour les soumettre à l’édilité.

Si vous avez un peu de temps, merci d’écrire quelques lignes relatant votre expérience, sur le fonctionnement du conseil, vos relations avec les jeunes...

Arrivé en mars 2005 comme agent administratif au service Jeunesse Vie Associative( JVA) et ayant une formation dans l’animation c’est tout naturellement qu’on m’a confiée le CCJL, j’ai trouvé un groupe bien constitué mais sans meneur, en effet, leur animatrice est partie ailleurs.
C’est avec un réel plaisir que j’ai pris la relève en apprenant à les connaître en me formant sur le fonctionnement des conseils.
J’avoue que le chef du service (JVA) m’a totalement mis en confiance et avec des jeunes formés et informés sur les objectifs d’un conseil, là ou on veut aller et surtout sur leur rôle j’ai pu concilier travail et plaisir avec ces jeunes.
Certes, des jeunes comme tout autre se posent beaucoup de questions, critiquent, mais il suffit d’être former, d’aimer ce qu’on fait afin de pouvoir répondre à leurs attentes.

Je crois pour des jeunes il faut développer :
- Du Charisme
- Du respect
- De L’écoute attentive
Et avoir :
- De la disponibilité
- Et un élu qui travaille en harmonie avec le service pilote et ses animateurs.

J’aimerais que l’éducation à la citoyenneté se révèle comme moyen efficace pour l’épanouissement et l’engagement des jeunes dans la société

Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009