www.mairie-lelamentin.com > 4ème édition des Lamantins de la mode

Entrez un mot-clé
Rechercher

Vos demandes d'actes d'état civi

Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

Service public
 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

4ème édition des Lamantins de la mode

Une fois de plus, Le Lamentin fait honneur avec cette novuelle éidtion à la mode d'ici et d'ailleurs. Au programme, échanges, conférence-débat et en point d'orgue, la grande soirée des défilés des jeunes créateurs et des stylistes au palais des sports ce samedi 12 novembre.

Désormais biennale, les Lamantins de la Mode sont de retour pour le plus grand bonheur de tous. L'occasion de parler de mode avec d'autres, mais aussi découvrir le travail des jeunes créateurs locaux et les collections de fin d'année des stylistes invités Sylviane Gody et Evelyne René-Corail pour la Martinique, Denis Devaed pour la Guadeloupe, et, de découvrir et de se familiariser la nouvelle vague asiatique qui habille l'Europe. Ce sera l'affaire du styliste Manix Wong de Hong Kong, qui est installé à Paris. A noter la participation des étudiants d'ESMOD Paris (Ecole Supérieure des Arts et Techniques de la Mode).

Demandez le programme...

- mardi 8 novembre de 9h à 12h au Centre Culturel du Bourg.
Rencontre avec les sections couture des lycées (Lorrain, Marin, Technique), les dirigeants d'ESMOD de Paris (Ecole Supérieure des Arts et Techniques de la Mode) et les différents stylistes

- jeudi 10 novembre à 19h dans le Hall de l'Hôtel de Ville
Conférence débat dans le hall de l'Hôtel de Ville sur le thème «les tissus intelligents» avec l'ESMOD de Paris (Ecole Supérieure des Arts et Techniques de la Mode) et avec la sociologue Juliette Sméralda sur le thème «sapè, prélè, djézè».

- samedi 12 novembre à 19h30 au Palais des Sports
- défilés de mode avec les jeunes créateurs de la section couture du lycée du Lorrain, Rébecca Misat, Maggy Djemba,
- défilés des stylistes Manix Wong de Hong Kong, Sylviane Gody et Evelyne René-Corail pour la Martinique, Denis Devaed pour la Guadeloupe, et, les réalisations des étudiants d'ESMOD Paris.
Tarif pour les défilés : 5 euros pour les moins de 12 ans et 10 euros pour les + de 12 ans. Billets en vente à l'Office de la Culture du Lamentin, au Centre Culturel du Bourg et au Centre Culturel de Basse-Gondeau.

Présentation des stylites

Manix Wong (Hong-Kong/Paris)
Récent lauréat de la 11ème édition du Festival de Mode à Dinard, il a été choisi comme tête d'affiche de ce quatrième rendez-vous de la Mode au Lamentin. Formé à Hong-Kong puis à Londres avant de s'installer à Paris, Manix Wong âgé de 37 ans, s'est cultivé avec talent et originalité l'éclectisme de ses diverses influences.
Né à Hong Kong, Manix Wong a commencé à s'intéresser à la mode masculine dès l'âge de 16 ans, et s'est résolu dès lors à devenir styliste. Brillant et appliqué, il obtient un diplôme universitaire en « Arts and fashion design » après cinq ans d'études à la Hong Kong Polytechnic University. Manix Wong participe en 1993 à Hong Kong à la première édition des International Fashion Awards ; le jury, présidé par le designer William Tang et la comédienne Michelle Yeoh, lui décerne le prix toutes catégories pour sa collection.
Fort de ce succès, Manix Wong représente Hong Kong lors de la finale mondiale de cette compétition, organisée au Brésil et jugée par John Galliano. Wong se distingue à nouveau et remporte alors avec brio le second prix ex aequo. En 1994, il est également sélectionné pour participer à l'Asian Fashion Grand Prix Designer Show au Japon (jugé par Kenzo Takada), ainsi qu'au Hong Kong Young Designers Show, où il choisit pour présenter sa collection des citoyens hong-kongais ordinaires, dont un octogénaire, en tant que mannequins non professionnels. La même année, Manix Wong décide de quitter l'Asie pour rejoindre l'Angleterre. Grâce à la solidité de son expérience et à l'ampleur de son portfolio, il est accepté dans le programme principal de la plus prestigieuse école de mode londonienne, le Central Saint Martins College of Art and Design, où il poursuit finalement un master en confection masculine (Menswear Master degree). Wong prépare alors une collection aux silhouettes atypiques, proposant des costumes en laine aux larges épaules avec pantalons mi-longs et amples, des chemises blanches ornées de broderies d'or, offrant ainsi un profond contraste avec les principaux styles d'habillement londoniens. Une fois diplômé, Manix Wong commence à travailler aux côtés de Hussein Chalayan, l'un des designers les plus avant-gardistes, auprès duquel il se familiarise avec les coupes contemporaines et les technologies les plus en pointe.
En 1999, Wong s'installe à Paris, attiré par sa réputation de « capitale mondiale de la mode », et travaille pour la marque de confection masculine José Lévy.
En 2004, Manix Wong lance sa propre griffe, Laclos, dont le nom évoque, bien entendu, l'écrivain Choderlos de Laclos (1741-1803), auteur du superbe et
sulfureux Liaisons Dangereuses. La marque Laclos est lancée par une collection unique d'articles en laine fine 100% cachemire, avant d'être élargie en une collection complète comprenant des costumes, des vêtements en cuir, des vêtements de sport de haut-standing, etc... Les vêtements et accessoires Laclos sont commercialisés à l'échelle internationale et sont présents dans des magasins prestigieux tels que Le Bon Marché et Le 66 à Paris, TSUM and GUM à Moscou, plusieurs lieux de vente de Mitsubishi Corp au Japon...
En 2006, Laclos remporte le premier prix en mode masculine du salon Paris, Capitale de la Création, lors duquel l'architecte Jean Nouvel est également récompensé. La même année, les Galeries Lafayette en Allemagne invitent LACLOS à présenter sa collection en vitrine des magasins et commercialisent ses articles. En 2008, Laclos gagne le prix de la création masculine des Premium Young Designers Awards organisés à Berlin.
La Collection « Laclos » est représentée en France, Allemagne, Angleterre, Autriche, Canada, Italie, Japon, Kazakhstan, New York, Nigeria, Russie.En 2009, Manix Wong est convié comme conférencier à la Business of Design Week de Hong Kong, où il présente son parcours et son entreprise aux côtés de griffes françaises célèbres telles que Hermès et Jean-Paul Gaultier. En 2010, il gagne le Grand Prix Créateur de Dinard Homme dans le 17ème Festival International des jeunes créateurs de mode en France.
En 2011, Manix a été invité afin de présenter sa collection « coup de chapeau » au 18ème Festival de la Mode. En mars, il réalisa un défilé en partenariat avec la chaîne NRJ 12.
En octobre, il présente sa collection au Salon du Chocolat.*

Denis Devaed (Guadeloupe)
Il a étudié les sciences économiques, l'urbanisme et s'oriente par la suite vers les Arts Plastiques pour ensuite se jeter définitivement dans le bain en ouvrant sa première boutique. Autodidacte, il a appris la couture avec sa mère sans avoir pour autant de formation technique. D'ailleurs, il se définit comme étant un « self made man » qui en plus de la couture, a également su pour les besoins de ces défilés coiffer, maquiller. Ceci s'explique par le fiat que pour lui un défilé, ce n'est pas seulement une succession de vêtements. C'est aussi une conception globale avec une attitude, un look, où tout entre en jeu. Il puise son inspiration dans la vie en elle même, la Caraïbe, l'observation des gens. La musique également l'inspire, car il avoue en écouter beaucoup avant les défilés. Depuis que son talent de créateur est reconnu, les femmes le lui rendent bien n'hésitant à s'habiller de sa vision de la robe créole. Il a pignon sur rue à Fort-de-France, à Pointe-à-Pitre, à Paris et à Miami dans des espaces de vente entièrement dédiées aux femmes. Bien qu'ayant déjà présenté bon nombre de collections en Martinique, c'est sa première participation aux Lamantins de la Mode.

Sylviane Gody (collection femme - Martinique)
Styliste, modéliste et costumière sont les trois grandes caractéristiques de sa profession. Elle pratique le métier de styliste depuis plus de 20 ans et costumière depuis 10 ans. Sylviane Gody est titulaire d'un BEP-CAP couture flou, d'un bac d'artisanat d'art, d'un certificat de styliste, de costumière (costume de scène, costume grotesque, costume en volume). Elle a suivi de nombreuses formations. Elle a obtenu son certificat de costume de scène ainsi que celui de costume grotesque (costume volume). Stagiaire chez Caraco Canesou (atelier de confection sous traitant avec les grands théâtre de France et les maisons de haute couture), elle est la lauréate de plusieurs concours (meilleure styliste de l'ICC, meilleure styliste et meilleure look femme au défilé d'or en 1999).

Evelyne René-Corail (collection femme - Martinique)
Evelyne René-Corail, sous le nom de sa griffe « Corailyne », a depuis 1986 forgé sa réputation de styliste auprès d'une clientèle très diversifiée. Sa passion pour la couture s'affirme dans ses créations chatoyantes où jupons, robes et tailleurs s'expriment avec un brin d'audace, beaucoup d'originalité et de féminité. Des modèles à porter au gré des styles où chaque femme y trouve son bonheur à travers ses collections.

Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009