www.mairie-lelamentin.com > 14 ans de jumelage avec Santiago de Cuba - du 11 au 19 Décembre 2010

Entrez un mot-clé
Rechercher

Vos demandes d'actes d'état civi

Toute notre actu
Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, cliquez ici
Nos brochures
   



Toutes les infos pratiques


Menu des cantines

 
Guide en ligne des droits et démarches administratives


  L'actualité dans le monde
 

Tous les numéros
pratiques
 

Espace numérique du Lamentin

Service public
 

Vigilance météorologique
Sondage
Quels types d'information recherchez vous sur le site ?
une adresse
un dossier d'actualité
une délibération
une documentation
une autre info

Voter
Tout en images

Santiago de Cuba - Le Lamentin, une vision partagée pour des projets communs...

Le Lamentin accueille depuis le 11 décembre et jusqu'au 19 décembre prochain une délégation  de Santiago de Cuba, venue afin que soient renouvelés  les accords de coopération entre les deux villes scellés en décembre 1996.
Au-delà des visites protocolaires et des entretiens avec les services municipaux et les administrés, cet événement a pour but de poursuivre la réflexion sur les échanges possibles entre les deux villes. C'est à ce titre que des ateliers seront organisés sur les thèmes de la biodiversité, de la culture et de la professionnalisation des métiers du bâtiment.
Pour cette occasion des personnalités du monde politique  de la Province de Santiago, de la municipalité de Santiago, mais également des spécialistes des questions traitées seront présents.

Tout savoir sur le jumelage et la délégation cubaine

Visites du 13 décembre 2010

Immersion au Lamentin

Pour leur premier jour de visite officielle, les membres de la délégation de Santiago de Cuba se sont attardés dans la matinée à mieux connaître le Lamentin et son histoire grâce à une visite guidée organisée par l'OTL. L'objectif de cette visite était également de montrer aux visiteurs le résultat de certaines actions de coopération (fresque, buste d'Antonio Maceo et Neg' Mawon par exemple) et leur intégration dans la ville.  Ils ont ainsi fait escale devant la fresque du cimetière qui retrace en partie l'histoire de notre île et de la ville, puis un retour via les deux hôtels de Ville vers l'église et la Place Antonio Maceo, avant de prendre la route des Mornes. En cette matinée ensoleillée la halte au point de vue du Morne Pitault, était exceptionnelle. La matinée s'est achevée par une visite à l'Arbre de la Liberté, « Neg'Mawon » à Place d'Armes.
Dans l'après-midi, les échanges avec les agents de l'Hôtel de Ville ont été nourris, tout comme l'intérêt pour le beau projet du Parcours de Santé du Morne Cabri et de la Ferme d'insertion de Carrère un peu plus tard.

Mardi 14 décembre, Rencontres protocolaires et mise à l'honneur du jumelage

Le programme chargé de cette seconde journée de visite officielle a commencé par les rencontres protocolaires avec les représentants des assemblées régionale et départementale.
Maurice ANTISTE, a accueilli nos visiteurs cubains en tant que Vice Président du Conseil Régional, rappelant la présence incontestable de la Région aux côtés du Lamentin pour les projets de coopération mis en œuvre pour la Martinique. L'échange chaleureux du Président Claude LISE quant a lui, a également permis aux membres de la délégation de connaître l'étendue des possibilités de représentation de la Martinique dans les instances internationales de la Caraïbe et de l'Amérique centrale.
Dans l'après-midi c'est l'usine d'incinération et de valorisation des déchets de la CACEM qui a éveillé l'intérêt de la délégation, bel outil intégré dans un projet global de gestion environnementale, et premier exemple de la coopération entre les communes de la CACEM.
Le protocole s'est achevé par une visite au Préfet de Région, Ange MANCINI, heureux des relations fortes instaurées tout au long de ces années entre la Martinique et Cuba grâce aux deux villes jumelles.
En soirée, le Jumelage était mis à l'honneur au Centre culturel du bourg, pour la projection du film retraçant les 14 années de coopération dans les champs de la culture, de l'éducation, de la santé et de l'insertion entre autres. Le public nombreux composé d'acteurs locaux des différents projets et d'aficionados de la culture cubaine était présent autour des Maires Pierre SAMOT et Nicolas CARBONELL IGARZA, signataires des premiers accords de jumelage en 1996.

Mercredi 15 décembre - Richesse des échanges et apports mutuels

Les deux temps forts de la journée du mercredi 15 décembre ont eu lieu à l'Hôtel de Ville.
Une demi-journée studieuse pour les coopérants, pour les services de la ville et les invités, tous spécialistes des questions traitées, et dont le but était d'échanger sur les pratiques et les axes futurs de coopération.
L'atelier sur la biodiversité a permis aux participants de bénéficier des éclairages de Claudio Javier Carracedo, Directeur de BIOECO, Institut de la Biodiversité de Santiago de Cuba. Les questions de la valorisation de la biodiversité et de l'implication de la jeune génération dans cette thématique, ont entre autres été abordées.
Un second atelier se tenait en simultané en salle du Conseil Municipal, sur le thème de la professionnalisation des métiers du bâtiment et de la restauration du patrimoine, enrichi notamment par Omar LOPEZ, Conservateur de la ville Santiago de Cuba et fondateur de l'Ecole de Restauration «Ugo Luisi». Il y a été question de l'appropriation dont doit faire l'objet le patrimoine par tous, et des métiers qui peuvent en émerger, tout en tenant compte des besoins de la société en matière de formation, d'emploi et d'insertion professionnelle.
L'après-midi a également été mise à profit par Dania Elena Mesa Valenciano,  Directrice des Relations internationales de l'Assemblée de la Province de Santiago de Cuba. Particulièrement sensible à la culture, elle avait tenu à visiter les centres culturels de Basse Gondeau, du bourg ainsi que la Médiathèque du Lamentin. Le Discours sur trois tombes de Georges Gratiant lui a également été remis devant la plaque commémorative du 24 Mars 1961, comme témoignage de l'histoire des luttes ouvrières dont le Lamentin a été le berceau.

De nouveaux accords scellent la coopération et l'amitié entre les deux villes

L'atmosphère était empreinte de solennité et d'émotion dans la Salle des délibérations de l'hôtel de ville du Lamentin ce jeudi 16 décembre pour ce Conseil Municipal Extraordinaire, point d'orgue de la visite en Martinique de la délégation de Santiago de Cuba. 

Ce conseil municipal a été précédé par la plantation d'un merisier sur la place Antonio Maceo par le Maire Pierre Samot et Juana Estrella Randich Reyes, secrétaire de l'Assemblée Municipale du Pouvoir Populaire représentante du Maire de Santiago de Cuba. Ce geste simple a symbolisé la continuité vivace de la fraternité entre les deux villes.
Au terme d'une semaine de visites protocolaires en préfecture, au Conseil Général, au Conseil Régional, mais également de visites thématiques sur le terrain et d'ateliers de réflexion, les nouveaux axes de coopération entre les villes du Lamentin et de Santiago de Cuba, jumelées depuis 1996, ont vu le jour. A travers ces nouveaux accords de coopération pour les 3 ans à venir, les deux villes se sont engagées mutuellement sur les thématiques de la biodiversité,  de la culture, de l'insertion et  de la mobilité dans le secteur de la restauration et de la conservation du patrimoine.

Ce Conseil Municipal Extraordinaire a permis la restitution d'une synthèse du travail des ateliers par le rapporteur et technicien Marcel Clodion, suivie de la lecture des nouveaux accords par Christina Joseph-Monrose, élue en charge de la coopération et des relations internationales. Le Maire Pierre Samot et Juana Estrella Randich Reyes ont ensuite paraphé ces nouvelles dispositions. Au cours des échanges, Pierre Samot a renouvelé son amitié et sa reconnaissance envers le peuple santiagais et Nicolas Carbonell, ancien maire de Santiago et signataire des tous premiers accords de jumelage. Ce dernier a souhaité rappeler l'impérieuse nécessité de promouvoir et préserver la solidarité entre les peuples de la Caraïbe au regard des difficultés économiques et environnementales du monde actuel.
Juana Randich Reyes a très officiellement remis à Pierre Samot une lettre du Maire de Santiago de Cuba, Roberto Solano, dont le vœu le plus cher est de voir se renforcer et se développer les actions de coopération avec le Lamentin dans les années à venir. Après les échanges de présents entre les membres de la délégation et les élus du Conseil Municipal, un spectacle pluri-culturel composé de tableaux de danses des influences extérieures (indiennes, caribéennes, africaine,...) s'est tenu dans le hall de l'hôtel de ville.

Le contenu de la convention de coopération 2010-2013

I. La biodiversité
1)      Former des ressources humaines sur les thèmes d'études et de conservation de la biodiversité
2)      Faciliter l'échange d'expériences et la participation d'étudiants, de professeurs, de spécialistes et de chercheurs des deux villes dans des événements, des congres et des ateliers a cuba ou a la martinique.
3)      Elaborer des matériaux d'éducation populaire pour la connaissance, la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique.

2. La culture
1)     Créer un atelier culturel au Lamentin (en partenariat avec le taller cultural de Santiago de cuba).
2)     Former des cadres et détecter des talents
3)     Faire vivre la coopération culturelle par un programme d'échanges alternes en fonction des projets culturels des deux villes

3. Insertion et mobilité dans le secteur de la restauration et de la conservation du patrimoine
(en partenariat avec la chambre de métiers de l'artisanat de la Martinique)
1)     Accompagnement des entrepreneurs du Lamentin sur la conservation et la restauration des bâtiments (formation des adultes et insertion des jeunes)
2)     Echanges de techniques et de savoir faire sur les nouvelles activités

Réalisé et hébergé par Web et Solutions avec OASIS 2009